Foot camerounais "en crise" : Voici le Plan Marshall de Samuel Eto'o Fils

Samuel Eto’o Fils a appelé ses pairs de la FECAFOOT à « transcender les querelles »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 24 décembre 2021 à 11:25 | mis à jour le 24 décembre 2021 à 11:26

Samuel Eto’o Fils met un point d’honneur à redorer le blason du football camerounais. Le Président de la FECAFOOT a tenu une session ordinaire du Comité exécutif au cours de laquelle il livre sa panacée pour sortir ce sport de la crise.

Samuel Eto’o Fils a appelé ses pairs de la FECAFOOT à « transcender les querelles »

Porté à la tête de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), lors de l’Assemblée générale élective de l’instance, le samedi 11 décembre 2021, Samuel Eto’o Fils est déterminé à relever le défi de ramener le Cameroun au sommet du football africain. Mais pour y parvenir, l’ancien capitaine des Lions indomptables s’est tout d’abord livré à une catharsis afin de débarrasser du football camerounais des maux qui l’ont plongé dans une crise presque interminable.

Le premier challenge de réussir l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021, sur le territoire camerounais à la période indiquée (9 janvier - 6 février 2022) étant à portée de main, l’ancien buteur de la sélection camerounaise a convoqué, le 22 décembre 2021, une Session ordinaire du Comité exécutif de la FECAFOOT.

Au cours de ce conclave, Samuel Eto’o Fils a appelé le Comité exécutif à « mettre au coeur de son action la tolérance, la solidarité, l’esprit d’équipe, le fair-play et le don de soi et toutes les valeurs susceptibles d’aider à relever notre football en crise ».

Le président de la FECAFOOT a par ailleurs convié ses pairs à « transcender les querelles, l’esprit de clocher d’antan et à taire les ambitions personnelles pour se hisser au niveau des enjeux de l’heure ».

Aussi, « dans un but de conciliation et de réconciliation, animé par une volonté d’apaisement et de consensus, le Comité exécutif a autorisé le Président de la FECAFOOT à ouvrir des discussions avec les présidents de clubs de football professionnel avant le lancement de la saison 2021-2022 et avec toutes les personnes ou structures en procès avec la FECAFOOT », peut-on lire dans le Communiqué de presse, dont Afrique-sur7 se fait l’écho.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus