Fait divers : Mariée de force à un féticheur, elle s’enfuit et décroche le bac

Fait divers : Mariée de force à un féticheur, elle s’enfuit et décroche le bac
Par K. Richard Kouassi
Publié le 29 juillet 2022 à 17:47 | mis à jour le 29 juillet 2022 à 17:49

Un fait divers rapporté par La Ligue fait état de l’histoire d’une jeune fille mariée de force au féticheur de son village. Après avoir réussi à prendre la fuite, l’adolescente vient de décrocher son baccalauréat.

Fait divers : La Ligue lance un appel pour une nouvelle bachelière

L'histoire d'une jeune fille répondant aux initiales KS a attiré l'attention de La Ligue qui a décidé de lui apporté son soutien. En effet, l'adolescente avait été mariée de force par ses parents au féticheur de leur village.

En effet, la Ligue ivoirienne des droits des femmes explique la pauvre fille, en plus de subir le mariage forcé, devait supporter des abus multiples. Selon l'organisation qui rapporte le fait divers, KS a pu s'échapper de son village et fuir le foyer infernal. Par ailleurs, note notre source, la famille de la demoiselle décide de la renier.

Fort heureusement, la fugitive, qui a regagné Abidjan, la capitale économique ivoirienne, a trouvé refuge auprès de la Ligue ivoirienne des droits des femmes. Au terme de l'année scolaire 2021-2022, KS vient de réussir avec brio à l'examen du baccalauréat.

"C'est avec une immense fierté et une joie indescriptible que nous félicitons la jeune survivante KS, pour sa brillante admission au baccalauréat avec la mention assez bien après une année scolaire assez éprouvante", indique La Ligue dans une note. Toutefois, c'est avec une "grande tristesse" qu'elle décide de partager cette histoire.

"Elle est sous la coupole de la Ligue ivoirenne des droits des femmes qui est sa seule famille à Abidjan depuis plus d'un an. Elle a pu être recueillie et hébergée par une personne de bonne volonté pour cette année scolaire, mais qui ne peut malheureusement plus la garder. Courageuse et déterminée, KS veut continuer les études et aller le plus loin possible, surtout maintenant, avec le Baccalauréat en poche. Nous demandons donc de l'aide pour lui obtenir une bourse ou un soutien pour un cursus universitaire", poursuit La Ligue.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus