Maroc-Algérie: Le roi Mohammed VI brandit la carte de l'apaisement

Mohammed VI calme le jeu

Maroc-Algérie
Par Henri
Publié le 04 août 2022 à 01:25 | mis à jour le 04 août 2022 à 01:25

Les rapports Maroc-Algérie vont-ils devenir normaux? La question mérite d'être posée au vu des dernières évolutions. Deux nations voisines qui partagent une longue frontière, le Maroc et Algérie entretiennent depuis leurs accessions à la souveraineté internationale, des relations tumultueuses sur fond de tension diplomatique. Mais le dernier discours du roi Mohammed VI laisse présager une décrispation entre ces deux nations sœurs ennemies.

Maroc-Algérie: Mohammed VI preche la paix

Crispation, tension, provocation, telles sont les différents superlatifs qui illustrent la nature des rapports entre le Maroc et l’Algérie. Ces deux nations qui traversent une crise diplomatique qui s’est exacerbée ces dernières années avec pour point d’ogre la coupure des relations diplomatiques entre elles, sont en passe de renouer avec le dialogue.

C’est ce qu’à laissé filtrer le roi Mohammed VI à l’occasion de son discours en marge de la célébration de son 23ème anniversaire d’accession au trône.

Dans son discours du 30 juillet dernier, le souverain du Royaume chérifien a exprimé sa volonté pour un apaisement entre le Maroc et l’Algérie. «Une fois de plus, je souligne que les frontières qui séparent les Marocains et les Algériens frères ne seront jamais des barrières empêchant leur interaction et leur entente », a-t-il lancé

Dans cette même optique, le Roi du Mohammed VI a appelé ses concitoyens à préserver l’esprit de solidarité, de fraternité, et de bon voisinage à l’égard des Algériens.

Par ailleurs, le souverain de 57 ans pense que certaines puissances étrangères font des machinations pour diviser le Maroc et l’Algérie. « Les allégations selon lesquelles les Marocains insultent l’Algérie et les Algériens, sont l’œuvre d’individus irresponsables qui se donnent beaucoup de mal pour semer la discorde entre les deux peuples frères », a-t-il estimé.

Maroc-Algérie: La réconciliation est encore très loin

Au-delà de ces déclarations du roi Mohammed VI qui arbore une posture de désescalade, la réconciliation entre le Maroc et l’Algérie n’est pas pour autant d’actualité au vu des nombreux enjeux et du profond désaccord entre les deux pays.

Entre la question du Sahara Occidental sur laquelle le Maroc affirme toute sa souveraineté contrairement à l’Algérie qui soutient les indépendantistes du Front Polisario et des différends frontaliers, le Maroc et l’Algérie ont encore beaucoup à faire pour une véritable accalmie.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus