Iran: Les femmes assistent pour la première fois à un match de foot

L'Iran autorise les femmes au stade, une première depuis la Révolution
Par Eugène SAHI
Publié le 27 août 2022 à 11:44 | mis à jour le 02 septembre 2022 à 15:53

Privées de stade de football depuis la révolution de 1979, les femmes en Iran ont été autorisées pour la première fois, jeudi, à assister à un match du championnat local, jeudi 25 août 2022.

L'Iran autorise les femmes au stade, une première depuis la Révolution ...

Un match de football entre deux clubs réputés du championnat local a réuni au stade Azadi de Téhéran, environ 500 supporters, jeudi 25 août 2022.

Elles se sont rendues dans ce stade emblématique de l'ouest de Téhéran, pour communier avec d’autres supporters des deux clubs: Esteghlal et Mes Kerman dans le cadre du Championnat d'Iran de football (Persian Gulf Pro League).

Des vidéos en ligne ont montré des femmes pleurant des larmes de joie, se prosternant pour montrer leur gratitude et criant et encourageant leur équipe favorite.

"Nous sommes ravis de votre présence au stade Azadi", a tweeté le club Esteghlal avant le coup d'envoi.

La plupart des femmes portaient des maillots et des chapeaux bleus pour soutenir l'équipe locale, Esteghlal, l'un des plus anciens clubs de football du pays. Esteghlal a remporté la victoire 1-0.

Les médias sociaux ont salué ce "moment historique", un internaute écrivant que, même si Esteghlal a gagné, les vrais vainqueurs sont les femmes qui ont enfin pu se rendre au stade.

En République islamique d’Iran, les femmes n'ont pas le droit d'entrer dans les stades depuis la révolution de 1979.

Cette question a suscité un débat houleux entre la fédération de football du pays et la FIFA, l'instance dirigeante du football mondial exigeant la levée de cette interdiction.

Cette question a également fait l'objet de nombreux débats en Iran.

En octobre dernier, la fédération iranienne de football a demandé au Parlement d'adopter une loi annulant l'interdiction.

En janvier, 2 000 femmes ont été autorisées à pénétrer dans le stade Azadi pour voir l'Iran jouer contre l'Irak, où l'équipe locale s'est qualifiée pour la Coupe du monde 2022.

Avant cela, les femmes ont été autorisées à entrer dans le stade pour regarder la finale de la Ligue des champions asiatique de 2019 entre Persepolis (Iran) et Kashima Antlers (Japon).

C'était la première fois en 40 ans que des femmes pouvaient regarder en direct des hommes jouer au football.

Une controverse avait éclaté, en mars, après que des femmes se sont vu interdire l'accès à un stade à Mashhad et qu'elles ont été aspergées de gaz poivré lors du match de qualification de l'Iran pour la Coupe du monde contre le Liban.

Cela a déclenché des protestations dans tout le pays, incitant le gouvernement à ouvrir une enquête.

Ce jeudi, cependant, c'est la première fois que les femmes iraniennes ont été autorisées à assister à un match du championnat local.

Après le match, l'ancien porte-parole du gouvernement, Ali Rabiei, a écrit sur Twitter que la satisfaction des gens passe par des "politiques actives et opportunes", et non par des "politiques et actions passives".


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus