Nigeria : Quand les violeurs soudoient les familles des victimes

Nigeria : Quand les violeurs soudoient les familles des victimes
Par K. Richard Kouassi
Publié le 07 septembre 2022 à 11:38 | mis à jour le 07 septembre 2022 à 11:38

Au Nigeria, des violeurs ont trouvé un moyen d’échapper à la justice. Ils soudoient les familles des victimes, et même les victimes afin de mettre fin aux poursuites judiciaires contre eux, rapporte l’avocat nigérian Me Samuel Agweh.

Nigeria : Les troublantes révélations d’un avocat nigérian sur le viol

Selon une information provenant de Evans Ufeli, avocat spécialiste des droits humains, au Nigeria, on compte seulement 18 condamnations légales pour viol. Me Samuel Agweh donne les raisons de ce faible taux de condamnation des violeurs dans ce vaste pays de l’Afrique de l’Ouest. "La plupart des coupables soudoient les victimes ou leur famille avec de l'argent afin d'arrêter les charges contre eux", a-t-il confié à Global Voices.

L’homme de loi précise également qu’en raison de ces pots-de-vin, les parents des victimes de violences s’opposent à toute action judiciaire contre les violeurs. Par ailleurs, poursuit l’avocat, quand le violeur est un membre de la famille, la victime refuse de porter plainte pour éviter de ternir l’honneur et le nom de la famille.

En outre, il peut arriver que les victimes que n’aient pas du tout confiance de la justice du Nigeria. Elles pensent que le système judiciaire ne sera jamais de leur côté, préférant prendre position pour les coupables de viol. Elles préfèrent ne pas porter plainte.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus