Guinée : Alpha Condé divise Mamadi Doumbouya et Albayrak

Guinée : Alpha Condé divise Mamadi Doumbouya et Albayrak
Par K. Richard Kouassi
Publié le 13 septembre 2022 à 18:03 | mis à jour le 13 septembre 2022 à 18:03

Mamadi Doumbouya a haussé le ton contre Albayrak. Le chef d'État de la Guinée, faut-il le rappeler, avait donné 72 heures afin que le conglomérat turc organise le retour à Conakry du président déchu Alpha Condé, 84 ans. Mais la compagnie ne semble pas pressée de faire revenir l'ancien dirigeant guinéen dans son pays.

Guinée : Mamadi Doumbouya exige le retour d'Alpha Condé

Lundi 17 janvier 2022, Alpha Condé, renversé par un coup d'État militaire le 5 septembre 2021, a quitté la Guinée pour Abou Dhabi afin de recevoir des soins médicaux. "À titre humanitaire, j’ai accédé à la demande de soins médicaux à l’étranger pour l’ancien président Alpha Condé. Il ira dans un pays de son choix dans les prochains jours. Je profite donc de cet instant pour saluer les pays amis qui ont œuvré à cela", s'était exprimé le président guinéen, Mamadi Doumbouya. Condé est rentré au pays en avril 2022.

Peu de temps après son retour en Guinée, à en croire la presse guinéenne, Condé a pris la direction de la Turquie pour des raisons médicales. Il est hospitalisé depuis le samedi 3 septembre 2022.

Le lieutenant-colonel, qui dirige le pays depuis la chute de Condé, tient maintenant à ce que l'ex-dirigeant guinéen revienne en Guinée. Il l'a fait savoir à Albayrak le 7 septembre 2022. En effet, il avait donné un délai de 72 heures, non sans préciser qu'il serait prêt à porter un coup aux activités du conglomérat turc, a rapporté Jeune Afrique.

Selon nos confrères d'Africa Guinée, le lundi 12 septembre 2022, la tension est montée entre le pouvoir guinéen et Albayrak. Les autorités guinéennes ont intimé l'ordre à Mustafa Levent Adali, le directeur général d'Alport Conakry, filiale d'Albayrak, de vider son bureau.

"Nous n’avons pas de commentaires à faire sur cette affaire. Tout ce qu’on peut vous dire à ce stade, c'est que les opérations continuent au port, les activités ne sont pas impactées", a rapporté un responsable du Port autonome de Conakry auprès de notre source. Pour l'heure, Mamadi Doumbouya n'a pas osé mettre fin aux activités d'Albayrak en Guinée.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus