Côte d'Ivoire-Justice : Sansan Kambilé offre des véhicules aux chefs de juridictions

Côte d'Ivoire-Justice : Sansan Kambilé offre des véhicules aux chefs de juridictions
Par K. Richard Kouassi
Publié le 04 novembre 2022 à 17:40 | mis à jour le 04 novembre 2022 à 18:01

Vendredi 4 novembre 2022, Sansan Kambilé, le ministre de la Justice et des Droits de l'homme, garde des Sceaux, a procédé à la remise de matériel roulant aux chefs de juridictions. C'était au cours de la réunion de rentrée judiciaire au Palais de justice d'Abidjan-Plateau.

Côte d'Ivoire : Sansan Kambilé appelle au sens de la responsabilité

À l'occasion de la réunion de rentrée judiciaire qui a eu lieu le vendredi 4 novembre 2022 à la salle des Pas perdus du Palais de justice du Plateau, Sansan Kambilé a appelé le personnel judiciaire "au strict respect de la déontologie dans vos rapports avec les usagers".

Le ministre de la Justice et des Droits de l'homme a fait remarquer qu'au moment où "les élections locales se profilent à l'horizon", la "question de la célérité dans la délivrance des actes se posera avec acuité" dans les services de justice. "Il nous reviendra d’agir avec courtoisie, sans parti pris, car la justice doit demeurer en dehors des joutes politiques", a-t-il recommandé.

Le garde des Sceaux a reconnu que ses collaborateurs exercent leur fonction "dans des conditions en constante amélioration", car "de nombreux efforts ont déjà été consentis en termes de mobilier de bureau, de matériels informatiques, de toges et de moyens de mobilité".

Poursuivant, Sansan Kambilé a soutenu qu'à ce jour, près de 31 véhicules ont été mis à la disposition d'acteurs de la justice pour faciliter leur mission. Puis il a annoncé séance tenante la remise de 18 véhicules au Directeur de l’administration pénitentiaire (DAP), à la Directrice de la protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse (DPJEJ), aux présidents et aux procureurs de la République des tribunaux de Yopougon, de Korhogo, de Gagnoa, de Bouaflé et de Man, à la présidente du tribunal de commerce d’Abidjan, au président et au substitut résident de la section de Bondoukou, ainsi qu’au Pôle pénal économique et financier (PPEF). Rappelons que la valeur de ces véhicules est estimée à plus de 687 millions de francs CFA.

Au nom des récipiendaires, le procureur près le tribunal de Yopougon a exprimé sa gratitude au ministre Kambilé pour "cet acte fort". "Vous démontrez que le bien-être de vos collaborateurs demeure une préoccupation pour vous", s'est-il exprimé.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus