Inde: Le Taj Mahal fermé après une alerte à la bombe

Le Taj Mahal, le monument le plus visité en Inde
Par Eugène SAHI
Publié le 04 mars 2021 à 13:16 | mis à jour le 04 mars 2021 à 13:16

En Inde, une alerte à la bombe au Taj Mahal a provoqué l’évacuation de plus de 1 000 touristes qui visitaient jeudi matin le Palais qui a fermé temporairement ses portes.

Le Taj Mahal, le monument le plus visité en Inde

Jeudi 4 mars 2021, les visiteurs du Palais du Taj Mahal en Inde ont été invités à quitter les lieux, après que les autorités ont reçu une alerte à la bombe d’un individu non identifié.

“Peu de temps après avoir reçu l’appel, la Force centrale de sécurité (CISF) est entrée en action et a évacué le Taj Mahal. Les opérations de fouille dans les locaux du monument sont presque terminées”, a affirmé à la presse le chef de police d’Agra, Shiv Ram Yadav.

« L’interlocuteur a déclaré qu’il allait faire exploser le monument. Nous n’avons rien trouvé jusqu’ici, mais nous prenons tous les appels au sérieux», a précisé un responsable de la police.

La foule n’était pas trop importante en ce jour de semaine.

La police a empêché les entrées pendant que des équipes de déminage inspectaient les lieux. Après avoir été brièvement fermé, l’emblématique monument a de nouveau ouvert ses portes, a indiqué la police locale, ajoutant qu’une enquête a été ouverte pour identifier les personnes impliquées dans cet incident.

En septembre dernier, le célébrissime palais de Taj Mahal situé dans la ville indienne d’Agra (nord), a rouvert ses portes au public après environ six mois de fermeture en raison de la pandémie de Covid-19.

Le Taj Mahal, joyau de marbre d’Agra, dans l’Uttar Pradesh, est le monument le plus visité en Inde, avec environ sept à huit millions d’entrées par an.

Fermé plus de six mois à cause de la pandémie, le Taj Mahal, avec ses 7 millions de visiteurs par an, a rouvert en septembre avec des mesures sanitaires strictes.

Édifié sur l’ordre de l’empereur moghol Shah Jahan

Construit en marbre blanc entre 1631 et 1648 sur ordre de l’empereur moghol Shah Jahan pour honorer la mémoire de son épouse Arjumad Bânu Begam (connue aussi sous le nom de Mumtaz Mahal), le Taj Mahal est l’incarnation de la beauté de l’architecture musulmane dans ce pays d’Asie du Sud.

Le Taj Mahal se dresse sur la rive droite de la rivière Yamuna, au cœur d’un immense jardin moghol de près de 17 hectares, situé dans le District d’Agra, dans l’État de l’Uttar Pradesh. Édifié sur l’ordre de l’empereur moghol Shah Jahan en mémoire de son épouse Mumtaz Mahal, ce monument, dont la construction a commencé en 1632, a été achevé en 1648. La mosquée, le pavillon des invités et l’entrée principale au sud, de même que la cour extérieure et ses cloîtres, y ont été ajoutés ultérieurement et achevés en 1653.

La présence de plusieurs inscriptions historiques et coraniques en caractères arabes a facilité l’établissement de la chronologie du Taj Mahal. Maçons, marbriers, mosaïstes, sculpteurs, peintres, calligraphes, bâtisseurs spécialisés dans l’édification de dômes et autres artisans venus de l’ensemble de l’empire, ainsi que d’Asie centrale et d’Iran, ont été réquisitionnés pour participer à la construction du Taj Mahal, sous les ordres de son principal architecte, Ustad-Ahmad Lahori.

Le Taj Mahal est considéré comme le plus grand joyau architectural de l’art indo-islamique.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus