Bouaké: Voici ce que Touré Souleymane a réellement dit à Yodé et Siro

Par Mael Espoir
Publié le 18 mai 2021 à 10:06 | mis à jour le 18 mai 2021 à 10:06

Toute la vérité sur ce qu’il s’est passé le week-end dernier entre les chanteurs Zouglou, Yodé et Siro, et M. Touré Souleymane (TS), conseiller technique du Premier ministre Patrick Achi.

Un proche de Touré Souleymane: "C'était juste un conseil à Yodé et Siro pour ne pas que des gens mélangent leur concert"

Dans leur titre intitulé ‘’On dit quoi ‘’, extrait de leur dernier album "Héritage", les chanteurs Yodé et Siro ont critiqué le régime du président Alassane Ouattara. "On dit qu'il n'y a pas d'argent au pays et tu dis que l'argent travaille. Mais l'argent, ça travaille pour qui ? ... Plus de 60 ethnies dans notre pays, tu vas du rez-de-chaussée jusqu'au dernier étage, du gardien au directeur, ce sont les Bakayoko ou bien les Coulibaly seulement qui mangent... Le pays est endetté. Payez vos crédits avant de partir. On ne se réconcilie pas en mettant les gens en prison. Le pays a besoin de tous ses enfants pour la vraie réconciliation. Pourquoi tant de souffrance avec 2% de chômeurs et bientôt une croissance à deux chiffres".

Telles sont les paroles de la chanson à succès ''On dit quoi''. Cette chanson passe difficilement dans les oreilles des militants du RHDP dont certains avaient même demandé l'arrestation des deux artistes.

Présents à Bouaké le week end dernier pour un concert, Yodé et Siro se sont une fois de plus retrouvés au cœur d’une polémique qui alimente la toile. Selon des informations publiées sur les réseaux sociaux, le conseiller technique du premier ministre, Touré Souleymane, serait monté sur le podium pour intimer l’ordre à Yodé et Siro de ne pas jouer leur titre “On dit quoi?”. En réalité, il n'en est rien.

Selon un proche de Touré Souleymane contacté par Afrique-sur7.fr, c'est avant le concert que le conseiller du Premier ministre a reçu les deux zougloumen à son domicile de Bouaké pour des échanges fraternels.

Ce serait donc avant de se séparer pour le concert, que TS a sagement recommandé aux deux compères de surseoir à jouer le titre ‘’On dit quoi’’ pour éviter d'éventuels débordements au regard du contexte politique de la ville de Bouaké, ex-fief de la rébellion de 2002 contre le régime du président Laurent Gbagbo.

‘’ Il (Touré Souleymane) ne l'a pas dit en public. Il leur a dit ça à son domicile. C'était juste un conseil pour ne pas que des gens mélangent le concert comme celui d’Alpha Blondy il y a quelques mois‘’, a confié notre interlocuteur.

Pour rappel, Yodé et Siro ont récemment été traduits devant les tribunaux après avoir enquiquiné, lors d’un spectacle à Yopougon, le procureur de la République, Adou Richard, et le pouvoir Ouattara. Ils ont été condamnés à un an de prison avec sursis et 5 millions FCFA d'amende chacun.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus