Robin Binsard (avocat de Soro) attaque le procureur Adou Richard

Robin Binsard (avocat de Soro) attaque le procureur Adou Richard
Par K. Richard Kouassi
Publié le 18 juin 2021 à 18:30 | mis à jour le 18 juin 2021 à 19:38

Robin Binsard, avocat de Guillaume Kigabfori Soro, a vivement fustigé la justice ivoirienne. Dans une publication sur son compte Twitter, il s'en est ouvertement pris à Adou Richard, le procureur de la République de Côte d'Ivoire.

Robin Binsard traite Adou Richard de "suppôt" du pouvoir de Ouattara

Guillaume Soro, en exil depuis le 23 décembre 2019, est poursuivi par la justice ivoirienne pour complot et atteinte à l'autorité de l'Etat. Au cours de son procès qui s'est tenu il y a quelques jours devant le tribunal criminel d'Abidjan, le procureur de la République, Adou Richard, a requis la prison à perpétuité contre l'ex-Premier ministre d'Alassane Ouattara et vingt ans de prison contre Souleymane Kamagaté dit Soul To Soul, Affoussiata Bamba Lamine, mais également Touré Moussa, le responsable de la communication de Guillaume Soro.

Ce réquisitoire du procureur Adou Richard a irrité Robin Binsard qui n'a pas manqué de le faire savoir. "Le summum de la folie répressive a été atteint. Le procureur Adou, suppôt du pouvoir, a démontré une fois de plus son mépris pour le droit. La justice n'existe plus en Côte d'Ivoire", a commenté l'avocat français sur son compte Twitter.

Il faut noter que Robert Binsard avait déjà fustigé la justice ivoirienne. "Je dois vous dire que je n'ai aucune attente vis-à-vis de ce procès, dont on sait qu'il s'agit d'un simulacre de justice, d'une parodie rendue par des juges qui ont déjà démontré qu'ils n'étaient que des plumes du pouvoir exécutif ; rendue par des juges qui ont également démontré leur mépris pour la règle de droit et le code de procédure pénale", avait-il déclaré courant mai 2021.

Robert Binsard est allé plus loin en qualifiant ce procès d'illégal. "Ce procès se tient alors que la Cour africaine des droits de l'homme a ordonné à deux reprises le gel des procédures contre Guillaume Soro, et a condamné la Côte d'Ivoire. Ce procès est illégal, inconventionnel, inconstitutionnel. Et nous n'avons aucune attente, aucune confiance envers cette justice", s'était-il exprimé.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus