Filière mangue : Des résolutions prises pour renforcer la productivité

Filière mangue : Des résolutions prises pour renforcer la productivité
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 21 novembre 2021 à 10:52 | mis à jour le 21 novembre 2021 à 10:52

Le rideau est tombé sur la 2e édition de la Conférence internationale de la Mangue co-organisée par l’Interprofession (Inter-Mangue) et la Fédération allemande du commerce d’exportation (BDEx), dans le cadre du Projet Partner Afrika, le jeudi 18 novembre 2021, au Golf Hotel d’Abidjan.

2e édition de la Conférence internationale de la Mangue : Les acteurs de la filière encouragés à plus de professionnalisme

Deux recommandations majeures ont sanctionné ces deux jours de réflexion avec en toile de fond le thème « Défis, opportunités, Marchés et Perspectives de la mangue fraîche transformée de Côte d’Ivoire à l’horizon 2030 ». Aux termes des travaux, les participants ont recommandé l’implication de la recherche et de la technologie au niveau de l’amélioration de la productivité, de l’amélioration variétale, de la conservation et de la transformation ainsi que la formation technique, financière et managériale des acteurs pour renforcer la compétitivité de la filière sur tous les maillions.

Ces assises d’Abidjan ont permis d’enregistrer plusieurs communications dont la plus attendue a été celle de Pierre Gerbaud, spécialiste des questions de marché sur la mangue. Sur le thème « La mangue de Côte d’Ivoire, dans le marché de l’Union Européenne : normes, caractéristiques, concurrence et types de produits à offrir ».

Il a planché sur les données et dynamiques de production et d’exportation de la mangue ainsi que les aspects de certification en insistant sur l’impérieuse nécessité de trouver une solution durable à la problématique de la mouche des fruits. Quant à la cérémonie de clôture, elle a été marquée par différentes allocutions. Andrea Hideg, Directrice technique du Projet Partner Afrika qui réunit l’Inter-Mangue et BDEx, s’est félicitée de la ferveur et de l’engouement observés lors de la 1ere édition du novembre 2020. Aussi bien Pascal Nembelessini-Silué de l’Inter-Mangue, Sipua A. Ngnoubamdjum, Coordonnateur du Projet Partner Afrika que Andrea Hideg, ils ont tous reconnus le dynamisme de la coopération entre Inter-Mangue et BDEx permettra d’évoluer progressivement vers l’atteindre des objectifs du Projet Partner Afrika.

Puis, ils ont encouragé les acteurs à plus de professionnalisme pour obtenir des prêts auprès des institutions financières puisque dans le cadre dudit projet l’Etat allemand n’apporte pas de financement direct. Représentant le Ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Angèle Yao épouse Dédi, a invité les acteurs de la filière mangue au professionnalisme, non sans leur proposer de prospecter d’autres marchés. Il faut noter que pour la mise en œuvre des résolutions sus-évoquées, le président de l’Inter-Mangue, au cours de la conférence de presse qu’il a animé en compagnie de ses partenaires, Pascal Nembelessini-Silué a annoncé la mise en place d’un comité de suivi pour accompagner les acteurs de ladite filière.

Une correspondance particulière de Patrick KROU




Afficher les commentaires
Articles les plus lus