Burkina Faso : Christian Kaboré victime de tentative de coup d’État ?

Burkina Faso : Des tirs nourris entendus tôt ce matin à Ouagadougou
Par David Yala
Publié le 23 janvier 2022 à 09:03 | mis à jour le 23 janvier 2022 à 09:03

Des tirs nourris à l’arme automatique sont entendus dans la ville Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, en provenance du camp militaire Sangoulé Lamizana, situé à l’ouest de la ville.

Burkina Faso : Des tirs nourris entendus tôt ce matin à Ouagadougou

Ce dimanche 23 janvier 2022 aux environs de 05h (heure locale), des tirs nourris à l’arme automatique ont été entendus dans la ville Ouagadougou, la capitale Burkinabè. Selon le média levenementniger, des tirs sont également entendus sur la base aérienne de Lwizi à Kaya, située à environ 100km de Ouagadougou.

Mais on ne sait pas s'il s'agit de mutinerie d'attaque terroriste ou de tentative de coup d’État contre le président Roch Marc Christian Kaboré. Samedi, des incidents ont éclaté à Ouagadougou entre les forces de l'ordre et des manifestants qui ont bravé l'interdiction de se rassembler pour protester contre l'insécurité grandissante au Burkina Faso, en proie à la violence jihadiste.

Les policiers anti-émeutes ont dispersé les manifestants à l'aide de gaz lacrymogène, puis des courses poursuites se sont engagées dans les rues du centre-ville de la capitale burkinabè où l'on pouvait également voir des jeunes circulant à moto harcelant les policiers, a rapporté France 24.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus