Côte d'Ivoire: Le Sénat va reprendre ses activités parlementaires

Le Sénat en travaux parlementaires
Par Eugène SAHI
Publié le 20 mai 2022 à 13:10 | mis à jour le 20 mai 2022 à 13:10

Le Sénat annonce la reprise de ses travaux parlementaires à Yamoussoukro après l’ouverture, le 12 avril, de sa Session ordinaire 2022.

Le Sénat au travail après les obsèques de l’ex-président de l’Assemblée nationale

Les travaux parlementaires du Sénat, suspendus le 9 mai en raison des obsèques de l’ex-président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro, vont reprendre dès lundi 23 mai 2022, annonce l'Agence ivoirienne de presse.

A cette occasion, la Commission des affaires générales, institutionnelles et des collectivités territoriales se réunira, dans la matinée de ce lundi, pour l’examen du projet de loi portant lutte contre le trafic et l’usage illicites des stupéfiants, des substances psychotropes et leurs précurseurs en Côte d’Ivoire.

Suivra, dans l’après-midi, la réunion de la Commission des affaires sociales et culturelles pour l’examen du projet de loi portant ratification de l’ordonnance n°2021-189 du 28 avril 2021 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du centre sportif, culturel et des TIC ivoiro-coréen Alassane Ouattara.

Une semaine plus tard, soit le 30 mai 2022, se réunira la commission des affaires économiques et financières qui examinera le projet de loi relatif au contenu local dans les activités pétrolières et gazières.

Le Sénat a ouvert le 12 avril sa session ordinaire 2022, soit sept jours ouvrables après celle de l’Assemblée nationale, conformément à la Constitution de la République de Côte d’Ivoire.

Le président de l’institution, Jeannot Ahoussou-Kouadio, avait dévoilé les trois principaux objectifs de l’année dans son discours d’orientation. Il s’agit, dans un premier temps, de mettre en œuvre les missions de représentation des Ivoiriens établis hors de Côte d’Ivoire, d’une part, et d’évaluer les politiques publiques, d’autre part.

Par la suite, de s’inscrire dans une démarche d’accompagnement des actions prioritaires du gouvernement pour l’année 2022 définies par le président de la République dans son adresse à la Nation le 31 décembre 2021, à savoir la transformation de l’économie et l’amélioration des conditions de vie de chaque habitant de la Côte d’Ivoire, l’emploi des jeunes et des femmes ainsi que la bonne gouvernance.

Enfin, le Président Jeannot Ahoussou-Kouadio a annoncé que le Sénat entendait exercer sa mission de contrôle de l’action gouvernementale à travers des moyens tels que les questions orales sur des sujets d’intérêt national.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus