Élections locales 2023 : Le PPA-CI veut arracher Abobo au RHDP

Élections locales 2023 : Le PPA-CI veut arracher Abobo au RHDP
Par K. Richard Kouassi
Publié le 27 juin 2022 à 16:49 | mis à jour le 27 juin 2022 à 16:49

À un an des élections locales, le PPA-CI (Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire) affiche clairement ses ambitions. En effet, le parti fondé par l'ex-président Laurent Gbagbo vise à ravir la commune d'Abobo des mains du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix).

Élections locales : Le PPA-CI de Laurent Gbagbo affiche ses ambitions

Huit mois après sa création, le parti d'opposition PPA-CI est déterminé à jouer le premier rôle sur l'échiquier politique national. Le Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire entend se positionner comme la locomotive de l'opposition ivoirienne. À l'occasion d'une rencontre de suivi-évaluation de l'implantation du parti de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire, Michel Gbagbo, vice-président exécutif, a dévoilé les ambitions pour les élections locales de 2023. C'était le dimanche 26 juin 2022 en présence des fédérations de la région 2A (Abobo, Anyama et Brofodoumé).

Le député de Yopougon a laissé entendre que l'opposition doit largement remporter les élections locales en raflant le maximum de mairies et de régions, notamment les 2/3 d'Abidjan. "Cela nous permettra d'avoir déjà le tiers de la Côte d'Ivoire. Le PPA-CI peut gagner partout en 2023, surtout à Abobo. Mais cela passe nécessairement par l'implantation sérieuse du parti sur toute l'étendue du territoire national", a précisé le fils de l'ancien président ivoirien.

L'honorable Michel Gbagbo n'a pas manqué d'adresser ses félicitations aux secrétaires généraux des fédérations d'Abobo, d'Anyama et de Brofodoumé "pour le travail technique abattu sur le terrain" et pour les documents transmis à la direction du parti. Michel Gbagbo a poursuivi en abordant le sujet du paiement de la carte de militants s'élevant à 1 000 francs CFA. Le parlementaire a reconnu que des militants traversent des difficultés financières. C'est d'ailleurs ce qui a conduit le PPA-CI à donner six mois aux militants pour se doter de leurs cartes de membres.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus