Changement climatique : Des journalistes formés sur l’enquête environnementale

Changement climatique : Des journalistes formés sur l’enquête environnementale
Par K. Richard Kouassi
Publié le 18 août 2022 à 11:05 | mis à jour le 18 août 2022 à 21:30

À l’initiative de l’Institut Panos Afrique de l'Ouest et du CIJ (Centre pour l’investigation journalistique), des professionnels des médias sont formés sur le changement climatique. Le projet dénommé Open Climate Reporting Initiative (OCRI) se tient du mercredi 17 au samedi 20 août 2022 à l’ISTC (Institut supérieur et technique de la communication), à Abidjan-Cocody.

Changement climatique : Abidjan accueille le projet OCRI

Améliorer la qualité du traitement de l’information environnementale grâce à l’usage des données probantes d’ici 2024. Tel est l’objectif principal du projet Open Climate Reporting Initiative, mené par l’Institut PANOS et le CIJ au Sénégal, au Niger et en Côte d’Ivoire.

Ainsi, du mercredi 17 au samedi 20 août 2022, plus d’une douzaine de journalistes seront formés sur les nouvelles approches d’investigation environnementale basées sur des données et sensibles au changement climatique. Les initiateurs de ce programme ont aussi pour ambition de fournir aux apprenants les techniques, les outils et l’expertise nécessaires pour enquêter et dénoncer les actes répréhensibles, mais également pour rechercher et quantifier des images précises de la situation et de l’impact du changement climatique.

Pour la première journée, Kouakou Emmanuel, ingénieur en environnement et expert en changement climatique, a instruit les participants sur la manifestation du changement climatique tout en dressant le tableau de la répartition des gaz à effet de serre. "La Côte d’Ivoire se réchauffe en moyenne 0,5 degré Celsius depuis la décennie 80. Il a également présenté la vision du ministère de l’Environnement sur le changement climatique à travers le Programme national du changement climatique (PNCC).

Pour sa part, Biram Faye a abordé le thème de "L’investigation environnementale et données". Il était question pour l’expert de donner les caractéristiques de l’enquête journalistique tout en donnant des exemples concrets. Selon lui, ce genre journalistique vise à "révéler ce qui est volontairement caché, à dénoncer des dysfonctionnements souvent liés à des inégalités et exposer des responsables".

Il est important de souligner que la formation comprend un volet technique et thématique. Ce sera une animation sous forme d’alternance, notamment des sessions théoriques et des échanges ainsi que des sessions pratiques.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus