14ème FIMA à l’UNESCO : Objectif, faire rayonner la culture africaine

La culture africaine, un vecteur de paix et de développement du continent
Par Ambre Delcroix
Publié le 16 septembre 2022 à 13:08 | mis à jour le 16 septembre 2022 à 13:39

Le Couturier ALPHADI, « Prince du désert », a présenté à l’Unesco le programme du 14ème FIMA qui mettra à l’honneur la culture africaine, vecteur d’emplois et de développement pour tout le Continent. Un évènement prévu du 7 au 10 décembre 2022 à Rabat.

La culture africaine, un vecteur de paix et de développement du continent

conférence culture africaine FIMA 2022

Le FIMA est né en 1998 et depuis, chaque année ou tous les deux ans, ALPHADI réunit les créateurs africains de talent pour célébrer la mode et l’art. Surnommé le « Prince du désert », Fondateur du FIMA, Festival International de la Mode en Afrique, le styliste nigérien ALPHADI, nommé par l’UNESCO ambassadeur de la paix et de bonne volonté s’investit depuis 30 ans pour l’unité et la dignité de l’Afrique à travers la valorisation de sa culture.

C'est au lendemain de la rébellion touareg qu'ALPHADI lancé le premier FIMA, rassemblant autour de lui des milliers de personnes venues s'unir pour la paix. Alors il y croit fortement, l’Afrique en général peut se développer en misant sur ses propres ressources et la culture est un incroyable vecteur de paix.

« Notre ambition est de faire de la Culture un élément fondamental à la construction de la paix » a-t-il déclaré.

En rappelant qu’il y a aujourd’hui « plus de 300 000 micros ou petites entreprises artisanales au Niger pays source du FIMA, l’ambassadrice du Niger a également souligner lors de la conférence que « le développement et la Culture sont indissociable ! A travers la culture des milliers d’emplois sont créés. Nous ne pouvons pas nous développer sans rester nous-mêmes et cela est possible en préservant notre Culture, en préservant l’identité africaine ».

Le FIMA célèbre la culture africaine avec une envergure internationale

culture africaine envergure internationale FIMA 2022

« Ce projet n’est pas que pour le rayonnement du Niger ou du Maroc, il va apporter une fenêtre d’espoir pour permettre à la jeunesse africaine de prendre conscience de la richesse du continent, de ne plus risquer sa vie sur des embarcations de fortune pour aller vers un eldorado qui n’existe pas.» indiquait fermement ALPHADI lors de la conférence.

Abordant également le besoin financier d’un tel projet, pour un développement global de l’Afrique, ALPHADI a fait appel à la bienveillance des africains et afro-descendants à l’international. « L’argent que l’on met dans la création artistique crée des milliers d’emplois. L’Afrique a besoin de financiers et de mécènes, les milliardaires doivent mettre leur argent sur les créateurs africains. Moi, j’y crois. Mon Président s’habille déjà chez moi… Et pourquoi l’Afrique n'habillerait-elle pas Hollywood demain ?! »

Soutenus par le gouvernement Nigérien, le projet et la vision d’ALPHADI font l’unanimité auprès des partenaires du FIMA 2022 « Nous sommes fiers de t’avoir encouragé, mais nous étions bien loin d’imaginer alors ce que tu allais devenir… », se plaisait à dire à l’Unesco Son Excellence Aïchatou BOULAMA KANE, ambassadrice du Niger en France.

Également présents à cette conférence, le représentant de Audrey Azoulay, Directrice générale de l’Unesco - le Secrétaire général de Cités et Gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLUA) et Président des Capitales africaines de la Culture (CAC) Jean-Pierre Elong MBASSI - l’ambassadeur du Maroc à l’Unesco, SEM. Samir Addahre - SE M. Aboubacar Abani, ambassadeur du Niger auprès de l’Unesco - Mme Nassira Feghoul, Présidente de l’Association « Equilibre » ont tous témoigné de leur conviction dans le succès de la vision du «Prince du désert».

« Il faut changer la vision que le monde a de l’Afrique, changer de paradigme, assoir des rapports d’altérité entre l’Afrique et les autres continents dans le respect des valeurs de chacun » soutenait SEM. Samir Addahre face à un auditoire très ému.

ALPHADI est également soutenus par les artistes, qui, à l'instar du rappeur Passi (de son vrai nom Passi Balende), sont venus témoigner de leur appui pendant cette conférence. Pour rappel, ALPHADI, a été le premier créateur, qui, à l'époque du lancement de "Bisso Na Bisso" a cru en ce collectif congolais en confectionnant pour eux des chemises qu'ils ont portées lors de la promotion de leur album.

La culture Africaine et le FIMA célébrés à Rabat en 2022

culture africaine RABAT 2022 FIMA

La XIVe édition du FIMA se déroulera, en effet, à Rabat du 7 au 10 décembre avec pour thème : « Synergie des cultures pour le développement de l’Afrique ». Et cet événement constituera d’ailleurs la première manifestation d’envergure lançant les festivités célébrant Rabat comme « Capitale africaine de la Culture ».

Pour rappel, le Maroc est aujourd’hui le deuxième pays investisseur sur le continent et le Roi MOHAMED VI a effectué plus d’une cinquantaine de visites officielles sur le Continent. « Le Maroc est fier de ses racines africaines » a rappeleé SEM. Samir Addahre.

Rabat désignée « Capitale de la Culture africaine 2022 » accueillera également pendant un an des activités visant à mettre la culture au centre des politiques publiques des pays africains. La culture étant une priorité de la relation entre le Maroc et les autres pays africains, un programme a été établit pour sa valorisation.


Y seront organisés notamment, la Journée mondiale de la Culture africaine et afro-descendante (JMCA), le Festival des films sur smartphones « une minute pour raconter une histoire », un Festival sur le design, un Festival panafricain de la danse, le Forum des ministres africains de la Culture ainsi spectacle de clôture qui célébrera le rôle des Femmes africaines.

Petit coup de coeur pour une marque togolaise présente à la conférence : Kwabo.

Son créateur est à l'origine de cette veste en bogolan que notre journaliste Ambre Delcroix porte pour la conférence du FIMA 2022 et qui été fortement remarquée par ALPHADI.

CULTURE AFRICAINE ALPHADI KWABO AMBRE DELCROIX

KWABO FIMA AMBRE DELROIX CULTURE AFRICAINE

CULTURE AFRICAINE KWABO ALPHADI AMBRE DELROIX

Pour en savoir plus : www.fima-africa.com

CR photo Luis Abad-Banda & Olivier Thibaud


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus