Titrologie : Des vendeuses en colère interpellent Ouattara

Titrologie : Des vendeuses en colère interpellent Ouattara
Par K. Richard Kouassi
Publié le 01 octobre 2022 à 10:58 | mis à jour le 01 octobre 2022 à 11:11

Dans la titrologie du samedi 1er octobre 2022, la presse ivoirienne fait l’écho de la grosse colère de commerçantes qui n’ont pas hésité à interpeller Alassane Ouattara. La revue de presse locale fait également des révélations sur la délivrance de la carte de la CMU (Couverture maladie universelle).

Titrologie : CMU, pourquoi il faut s’enrôler

Selon le journal L’Inter, des commerçantes en colère ont décidé de faire entendre leur voix auprès du président de la République Alassane Ouattara. Pour sa part, Le Patriore explique au titrologue pourquoi il est important de vite s’enrôler afin de bénéficier de la carte de la CMU (Couverture maladie universelle). Soir Info fait des révélations sur la délivrance de la carte de la CMU.

Dans le cadre de la stabilisation de l’Afrique de l’Ouest, "la Côte d’Ivoire et les États-Unis échangent sur des dossiers chauds". La titrologie du samedi 1er octobre 2022 est porteuse d’une bonne nouvelle pour les producteurs de cacao et de café. En effet, note L’Essor ivoirien, Alassane Ouattara "gâte" les producteurs en fixant le prix du cacao et café à 900 et 750 francs CFA.

Au sujet de l’actualité politique, Le Matin soutien que la colère monte chez les militants du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) d’Henri Konan Bédié. On apprend à la Une de L’Inter que Ouattara nomme deux nouvelles personnalités au gouvernement.



+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus