Rumeur sur la mort de Blaise Compaoré : Qui en veut à l'ex-président ?

Rumeur sur la mort de Blaise Compaoré : Qui en veut à l'ex-chef d'État ?
Par K. Richard Kouassi
Publié le 30 novembre 2022 à 10:25 | mis à jour le 30 novembre 2022 à 10:25

Une nouvelle a annoncé la disparition de Blaise Compaoré dans la soirée du mardi 29 novembre 2022. L'information a été très vite démentie par Djamila Compaoré, fille de l'ancien président de la République du Burkina Faso.

Burkina Faso : Blaise Compaoré va bien

La toile a été envahie par la nouvelle du décès de Blaise Compaoré en début de soirée le mardi 29 novembre 2022. Peu après la diffusion de la nouvelle, Djamila Compaoré a apporté un démenti à l'information. "Mon père va bien par la grâce de Dieu et je lui souhaite longue vie et pleine santé", a déclaré la fille de l'ex-dirigeant burkinabè.

Par ailleurs, le Mouvement pour le retour de Blaise Compaoré a laissé entendre dans un communiqué que l'ancien compagnon de Thomas Sankara "se porte bien en séjour au Qatar". Une rumeur circule sur les réseaux sociaux tendant à annoncer le décès du président Blaise Compaoré. Cette rumeur est simplement fausse. Le président est vivant et se porte bien", a fait savoir le bureau national du mouvement dans une note.

Qui se cache derrière la rumeur ? En tout cas, le site Mediamass qui cite un sondage du Celebrity Post écrit qu'une "large majorité (81 %) d'internautes "jugeait mardi soir les rumeurs du décès de Blaise Compaoré de très mauvais goût". Il faut rappeler que ce n'est pas la première fois que l'ancien président burkinabè est annoncé mort. En août 2022, des tweets ont indiqué le chef d'État déchu était décédé.

Blaise Compaoré, 71 ans, a dirigé le Burkina Faso pendant 27 ans. Arrivé au pouvoir le 15 octobre 1987 à la suite d'un coup d'État contre le capitaine Thomas Sankara, il a été contraint à la démission le 31 octobre 2014. Il faisait face à un soulèvement populaire. À sa chute, le compagnon de Chantal Compaoré a trouvé refuge en Côte d'Ivoire auprès d'Alassane Ouattara.

En 2022, la justice de son pays l'a condamné par contumace à la prison à perpétuité pour "complicité d'assassinats" et "atteinte à la sûreté de l'État".


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus