Côte d'Ivoire : Kafana Koné reçoit le rapport annuel 2021 du CNDH

Côte d'Ivoire-Droits de l'homme : Kafana reçoit le rapport du CNDH
Par K. Richard Kouassi
Publié le 06 décembre 2022 à 12:20 | mis à jour le 06 décembre 2022 à 12:20

Le CNDH (Conseil national des droits de l'homme) a remis son rapport annuel 2021 sur l'état des droits de l'homme en Côte d'Ivoire à Gilbert Kafana Koné, le ministre d'État, auprès du président de la République, chargé des Relations avec les Institutions de la République. C'était au cours d'une cérémonie qui a eu lieu le lundi 5 décembre 2022 à l'auditorium de la Primature.

Côte d'Ivoire : Le ministre Kafana salue la "qualité" du rapport du CNDH

Namizata Sangaré, la présidente du CNDH, a livré son rapport annuel portant sur l'état des droits de l'homme à l'occasion d'une cérémonie tenue à la Primature le lundi 5 décembre 2022. La patronne du Conseil national des droits de l'homme a d'entrée rappelé la mission de son organisation.

En effet, a-t-elle indiqué, selon l'article 3 de la loi Loi n°2018-900 du 30 novembre 2018, "le CNDH élabore un rapport annuel sur l’état des droits de l’homme et un rapport d’activités présentés au président de la République, au président de l’Assemblée nationale et au président du Sénat. La présentation à l’Assemblée nationale et au Sénat donne lieu à débats. Ces rapports sont rendus publics".

Elle n'a pas manqué de féliciter le président Alassane Ouattara "pour son engagement et ses efforts en faveur de l’amélioration des droits des populations, à travers plusieurs programmes, projets structurants et politiques tels le PND, le PsGouv".

Il faut savoir que le rapport annuel 2021 du CNDH touche principalement l'état des droits de l'homme ; les activités menées par le CNDH ; les acquis, les difficultés et les perspectives.

Par ailleurs, dans son rapport, Namizata Sangaré a fait des recommandations portant sur les enfants en rupture sociale, les violations et atteintes aux droits de l'homme en lien avec les déguerpissements et la question des femmes et des enfants.

Pour sa part, Gilbert Kafana Koné a félicité le CNDH pour le travail abattu et la qualité travaux. "Vous avez répondu aux attentes du gouvernement, et surtout des populations qui souhaitent voir au quotidien leurs droits respectés ou pris en compte dans l’exécution des politiques publiques", a dit le ministre d'État.

Le ministre chargé des Relations avec les Institutions de la République a tenu à dire que "les progrès remarquables réalisés dans tous les domaines, ces dernières années, l’ont été grâce à la clairvoyance et à la grande ambition pour la Côte d’Ivoire" d'Alassane Ouattara. Il est revenu notamment sur les avancées au plan sécuritaire, des droits économiques et sociaux culturels, mais aussi au niveau de l'éducation, de la santé et énergétique.

Le maire de la commune de Yopougon a invité le CNDH à poursuivre sa mission dans le sens du renforcement de la stabilité et de la préservation de l’équilibre social.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus