Cinéma: Le Fespaco s’ouvre à Ouagadougou avec plus de 200 films africains

Fespaco 2021 à Ouaga
Par Eugène SAHI
Publié le 16 octobre 2021 à 09:53 | mis à jour le 16 octobre 2021 à 09:53

Burkina Faso - C’est parti pour la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), le plus grand rendez-vous du cinéma africain qui se tient du 16 au 23 octobre 2021 à Ouagadougou.

Le Fespaco, le plus grand festival de cinéma africain, ouvre ses portes

Avec plus de 200 films africains sélectionnés dont 15 long métrages en compétition pour l'Étalon d'or du Yennenga, le grand prix de la biennale, et des milliers de projections, le FESPACO fait de Ouagadougou la capitale du cinéma africain.

C’est au moins 8 000 réalisateurs, producteurs, critiques ou journalistes qui prendront officiellement part à cette édition. L’honneur revient au Sénégal, pays invité, d’inaugurer la séance des projections, avec le film Atlantique de Mati Diop, première réalisatrice d'origine africaine ayant remporté le Grand Prix du Festival de Cannes.

Le Palais des Sports de Ouaga 2000 accueille la cérémonie d’ouverture du Fespaco ce samedi devant des centaines de personnalités du 7e art et de danseurs multiculturels.

Initialement prévue du 27 février au 6 mars dernier, la biennale du cinéma africain a été reportée pour se tenir du 16 au 23 octobre à cause de la pandémie du nouveau coronavirus.

Le Fespaco 2021, ce sont 239 films qui ont été retenus par le jury pour les différentes catégories en compétition officielle. L’une des nouveautés capitales du FESPACO 2021 est liée à la nomination du nouveau général, Alex Moussa Sawadogo, qui signe sa première année a la tête de l’organisation.

Titulaire d’une maîtrise en Histoire de l'Art de l'université de Ouagadougou et d’un Master of Art en Management culturel et des médias obtenu à Hambourg en Allemagne, Alex Moussa Sawadogo est spécialisé dans la programmation des films d'Afrique, et dans la création et la gestion des projets culturels.

Né en 1974 à Grand-Bassam, en Côte d’Ivoire, cet homme de culture est connu pour avoir co-créé dès 2007 le Festival des Films d’Afrique de Berlin – AFRIKAMERA. En 2011, il a lancé avec la même équipe le festival de danse contemporaine africaine "Border Border Express" et "Moussokouma" en 2013, ' Nuits Blanches à Ouagadougou ', Timbuktu is Back, une biennale qui se déroule au Hebbel am Ufer (HAU) à Berlin.

Élise Foniyama Ilboudo Thiombiano, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso, assure que "le gouvernement prendra toutes les mesures sanitaires et sécuritaires pour un bon déroulement du Fespaco".


Afficher les commentaires
Articles les plus lus