UMOA - Bons de soutien, la Côte d’Ivoire lève 49 milliards FCFA

Bons de Soutien et de Résilience - Côte d'Ivoire
Par Eugène SAHI
Publié le 24 novembre 2021 à 13:40 | mis à jour le 24 novembre 2021 à 13:40

L’Etat de Côte d'Ivoire a contracté un emprunt de 49 milliards FCFA sur le marché monétaire de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA), ce 23 novembre, au terme d’une émission de « Bons de Soutien et de Résilience » (BSR) initiée par la Bceao.

Bons de Soutien et de Résilience: un volume global des soumissions d'environ 139.9 Milliards

Lancé le lundi 16 Août 2021, avec une émission inaugurale de l’Etat du Niger, pour un montant de 90 milliards, la Côte d’Ivoire, à travers la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique, a levé mardi 23 novembre 2021 sur le marché financier de l’UMOA un montant de 49 milliards de FCFA (73,500 millions d’euros), rapporte Sika Finance.

Selon Financialafrik, sur le montant global des soumissions, le Trésor Public Ivoirien en a retenu 49 milliards de FCFA et rejeté les 52,878 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 48,10%.

L’émetteur s’est engagé à rembourser les titres émis le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 22 novembre 2022. Par contre, les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est d’un million de FCFA.

Le rendement moyen pondéré s’est situé à 2,58%. Quant au taux moyen pondéré et le taux marginal, ils se sont établis respectivement à 2,51% et 2,55%.

Lancée par UMOA-Titres en collaboration avec la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), l’émission des bons de soutien et de résilience vise à permettre à l’émetteur de mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales dans le but de couvrir les besoins de trésorerie nécessaires d’une part au soutien des efforts de relance économique des Etats, afin qu’ils retrouvent la trajectoire de croissance d’avant la crise sanitaire de la Covid-19 et d’autre part à la résilience dans les changements d’orientation budgétaires prises par les Etats, face aux chocs adverses et inhabituels auxquelles leurs économies font face.

Ce guichet spécial de refinancement à 12 mois et au taux de 2% dédié aux titres courts nommés « Bons de Soutien et de Résilience » (BSR).

Ce nouveau dispositif d’accompagnement à travers les “Bons de Soutien et de Résilience” vient ainsi en renfort aux économies de l’UEMOA, à la suite des Obligations de Relance actionnées au mois de février 2021 et qui avaient permis de mobiliser rapidement des ressources long-terme sur des durées exceptionnelles et à des conditions particulièrement avantageuses.

Notons que le volume global des soumissions s’élève à presque 139.9 Milliards, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions de 155%.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus