La Côte d’Ivoire au chevet des déplacés fuyant le Burkina Faso

déplacés fuient le terrorisme du Burkina Faso vers la Côte d’Ivoire
Par Eugène SAHI
Publié le 25 janvier 2022 à 08:31 | mis à jour le 25 janvier 2022 à 08:31

Le gouvernement de Côte d’Ivoire apporte une assistance de plus de 50 millions de FCFA de vivres et non vivres offerts aux populations de Tougbo (département de Tehini).

Plusieurs déplacés fuient le terrorisme du Burkina Faso vers la Côte d’Ivoire

Les dons sont constitués de kits alimentaires, de nattes à coucher, de bouilloires et autres, pour les besoins de première nécessité.

En effet, la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Myss Belmonde Dogo a procédé, le vendredi 21 janvier 2022, à la remise de vivres et non vivres de plus de 50 millions de FCFA à Tougbô (département de Téhini) pour soutenir les impacts socio-économiques des nombreux déplacements des populations fuyant le terrorisme du Burkina Faso vers la Côte d’Ivoire.

Les dons sont constitués de kits alimentaires, de nattes à coucher, de bouilloires et autres, pour les besoins de première nécessité. Le tout d’une valeur de 50 millions de FCFA au profit de neufs villages de la sous-préfecture de Tougbô qui depuis mars 2021, sont devenus des refuges pour plusieurs burkinabè fuyant l’insécurité aux frontières.

La ministre Belmonde Dogo a fait savoir que la présence régulière du gouvernement dans ces moments difficiles est pleine de sens, en ce qu’elle vise à réaffirmer l’autorité de l’Etat d’une part. Et d’autre part, à manifester son soutien et sa solidarité à l’endroit des populations concernées.

« Le Premier Ministre Patrick Achi m’a demandée de le devancer pour apporter encore une fois de plus une assistance en vivres et non vivres aux populations », a-t-elle annoncé.

La ministre a également salué l’élan de solidarité de la population locale avant d’exhorter celle venue du Burkina au respect du vivre ensemble en tenant compte des us et coutumes de leurs hôtes.

Pour Oumar Ouattara, député de Téhini, la présence du gouvernement est un réconfort pour sa localité en détresse. «Merci madame la ministre pour votre présence, pour toute l’affection que vous nous portez. Vous nous rassurez ! Et pour nous, populations de Tougbô vous incarnez le visage même du dynamique projet la Côte d’Ivoire Solidaire prôné par le Président de la République », a-t-il indiqué.

En six mois, c’est la troisième fois que la ministre a foulé le sol de cette partie nord de la Côte d’Ivoire, frontalière au Burkina Faso, pour apporter la solidarité du gouvernement.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus