Promotion de la médecine africaine: Dr Diamana en mission au Zanzibar

Dr Diamana de Jésus (Biomédecin-chercheur ivoirien):
Par David Yala
Publié le 28 mai 2022 à 18:39 | mis à jour le 28 mai 2022 à 18:39

Le biomédecin chercheur ivoirien Diamana de Jésus séjourne depuis quelques jours au ZANZIBAR en Tanzanie où il prend part au FESTAC, un festival panafricain qui initié en 1966 à Dakar au Sénégal.

Dr Diamana de Jésus (Biomédecin-chercheur ivoirien): "Pourquoi il faut promouvoir la médecine naturelle"

En séjour au ZANZIBAR où il prend part au FESTAC, accompagné du Dr Grah Joseph, chargé du Développement extérieur au Groupe Diamana, l’évangéliste Diamana de Jésus essaie de promouvoir la destination Côte d'Ivoire. Ambassadeur ATB (AFRICAN TOURISM BOARD OU CONSEIL AFRICAIN DU TOURISME) pour le compte de l'Afrique de l'ouest, le biomédecin chercheur multiplie les audiences avec les autorités locales dont le Maire du ZANZIBAR.

"Nous avons pris part à des colloques, conférences publiques et nous avons porté la voix de l'unité de notre AFRIQUE. Nous avons découvert un pays fantastique, beau, propre, accueillant dans la tradition AFRICAINE, un pays qui a su utiliser ses atouts naturels pour développer son tourisme; un pays dont l'économie repose essentiellement sur le tourisme", a-t-il confié à Afrique-sur7.

Pour l’inventeur du sirop BJ 12, solution contre la Covid-19, il faut promouvoir la médecine naturelle, la biomédecine car ce secteur peut contribuer à promouvoir la destination Afrique. "Nous demandons aux politiques de travailler à l'épanouissement de notre jeunesse, en arrêtant de ne soutenir que les jeunes membres de leurs partis politiques. Le développement dont le levier devrait être la jeunesse, n'a pas de couleur politique. Continuer une telle pratique, c'est hautement politiser la vie, la société", a suggéré Dr Diamana de Jésus.

Depuis mars 2020, le biomédecin chercheur dit avoir développé une molécule naturelle qui prévient et guérit la Covid-19 en 5 jours, dénommée BJ12. « Ce sirop naturel à guérit d'ailleurs le Sud-africain Chair Man Ncube, président du Conseil Africain du Tourisme, atteint de la Covid-19 variant sud-africain le plus dangereux », dit-il. Dr Diamana a toujours déclaré que le refus de se libérer du joug colonial, est à la base du rejet de son remède pourtant efficace contre la Covid-19.


"Nous croyons que l'incapacité, c'est déclarer que nous sommes indépendants et dans les faits, ces dirigeants dépendent des présidents occidentaux qui les commettent comme des sous-préfets. L'incapacité, c'est quand, à la suite de la pandémie de la Covid-19, le gouvernement fait appel à toutes les forces vives pour faire face à cette pandémie et qu'un citoyen trouve la solution, et qu'au nom du contrôle des occidentaux, l'on refuse de valider le produit BJ 12 qui prévient et guérit la Covid-19 en 5 jours », a récemment dénoncé le biomédecin et chercheur ivoirien.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus