Gbagbo et Bédié absents à Yakro, Goëtzinger : "Quelle faute de goût !"

Gbagbo et Bédié absents à Yakro, Goëtzinger :
Par K. Richard Kouassi
Publié le 09 août 2022 à 13:24 | mis à jour le 09 août 2022 à 13:24

L'absence fort remarquée d'Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo à Yamoussoukro fait réagir Geneviève Goëtzinger. En effet, les deux anciens présidents ivoiriens n'ont pas répondu à l'invitation d'Alassane Ouattara dans le cadre de la célébration du 62e anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire.

Geneviève Goëtzinger tacle Bédié et Gbagbo

Alassane Ouattara avait invité ses prédécesseurs Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo à Yamoussoukro (centre du pays) pour le 62e anniversaire de la Côte d'Ivoire. Cependant, les deux anciens présidents n'ont pas pris part à la célébration qui a eu lieu dans la ville natale de feu Félix Houphouët-Boigny, le premier chef d'État de notre pays.

Les Ivoiriens n'ont pas eu la possibilité de voir les trois grands de la politique ivoirienne réunis au pied de la Basilique Notrre Dame de Yamoussoukro. Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo n'ont pas effectué le déplacement pour retrouver Alassane Ouattara. Pourtant, ces trois poids lourds de la scène politique avaient fièrement posé après une rencontre historique le jeudi 14 juillet 2022 au Palais de la présidence de la République.

Geneviève Goëtzinger a réagi à l'absence de Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié aux côtés du chef de file du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire). "Alors comme ça, certains ont décidé de bouder. Ils boycottent la célébration officielle de leur fête nationale. Quelle faute de goût ! Avec eux c’est décidément NO LIMIT !", a commenté la proche de Pascal Affi N'guessan dans une publication sur son compte Twitter.

Il faut noter que Pascal Affi N'guessan, dont les idéaux sont défendus par Geneviève Goëtzinger, était présent à Yamoussoukro. Le président du FPI (Front populaire ivoirien) n'a pas voulu manquer ce rendez-vous. Il n'a pas hésité à échanger de chaudes poignées de mains avec des membres du gouvernement et Koné Meyliet Tiémoko.

Dans la foulée, Geneviève Goëtzinger a porté un regard sur la décision de Laurent Gbagbo de refuser la grâce présidentielle accordée par Alassane Ouattara. Au moins, comme cela tout est clair. Comme toujours le boulanger situe dans une logique belliqueuse. Sourire toutes dents dehors, garde à vous absurde devant ⁦@AOuattara_PRCI pour finalement refuser sa main tendue", a dit la communicante française.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus