Côte d'Ivoire: La place CP1 de Yopougon choisie pour accueillir Charles Blé Goudé

Par Team Afrique Sur 7 | Publié le 11 novembre 2022 à 19:13 | mis à jour le 11 novembre 2022 à 21:20

Ce vendredi 11 novembre 2022, c’est au cours d’une conférence de presse donnée au siège de la FIDHOP (Fondation des Droits De L'homme Et Politique), que le Dr Boga Sako Gervais, président de la Fédération, a annoncé les démarches à suivre pour le retour de Charles Blé Goudé.

Yopougon et sa place CP1 désignés pour la réception de Charles Blé Goudé à son retour à Abidjan

Selon Dr Boga, le choix de la place CP1 de Yopougon pour accueillir Charles Blé Goudé, vise à communier avec les populations.

« Monsieur Blé Goudé ne vient pas de la Haye pour faire un meeting à Abidjan ce 26 novembre », précise-t-il avant d’ajouter: « nous avons voulu le palais des sports ou le palais de la culture, pour accueillir de façon solennelle ce fils et ce frère (...) Nous avons pu obtenir la place CP1, parce qu’au moins, les gens pourront le voir. C’est dans cette optique que nous prenons la place CP1 », a expliqué le conférencier.

Sur les lieux, un mot de bienvenue sera laissé par le président du Cojep, Charles Blé Goudé.

Un dispositif sécuritaire et logistique sans forte mobilisation

Le comité du protocole d’accueil prévoit au maximum 150 personnes. « À l’aéroport, il n’y aura pas foule, maximum 150 personnes parmi lesquelles sa famille biologique, politique et des leaders politiques qui voudront bien fait partie de cette délégation de 150 personnes », a précisé Boga Gervais.

Le chargé du protocole désire un accueil dans un esprit fraternel et de retrouvailles, sans triomphalisme. Pour lui, « l’ex-ministre Charles Blé Goudé ne veut pas que son retour » soit source de tensions. « Bien au contraire, il désire que tous les Ivoiriens se retrouvent » à cette occasion.

Après de longues négociations avec le gouvernement, Charles Blé Goudé, ancien leader de la FESCI et de la galaxie patriotique, accusé de crimes contre l’humanité, puis acquitté il y a un an et demi par la Cour pénale internationale, rentre à Abidjan le 26 novembre 2022 dans un protocole strict.

Bekanty N’ko www.afrique-sur7.ci