Côte d'Ivoire: Le PCCET va contribuer au développement des zones industrielles

Développement des zones industrielles: Une mission pour améliorer l’accès aux terrains industriels, lancée
Par David Yala
Publié le 06 décembre 2022 à 12:46 | mis à jour le 06 décembre 2022 à 12:46

Contribuer aux développement des zones industrielles en facilitant notamment l’accès aux terrains pour les acteurs du secteur, tel est l’objectif du Projet des chaines de valeur compétitives pour l’emploi et la transformation économique (PCCET) dans sa sous-composante 3.3. Dans ce sens, une mission a été lancée lundi 5 décembre 2022 à l’issue d’un atelier organisé en présence d’acteurs publics et privés.

Développement des zones industrielles: Une mission pour améliorer l’accès aux terrains industriels, lancée

A cette occasion, Charles Krakoff, Consultant international mandaté pour cette mission, a présenté sa feuille de route. Au terme de cette mission prévue pour durer douze mois, le PCCET entend contribuer à la constitution d’un modèle économique et financier pour la gestion des infrastructures industrielles ou encore à la mise en place d’un système d’information géographique (SIG). Structure chargée de la mise en œuvre de cette composante du PCCET, la Société de gestion et de développement des infrastructures industrielles (SOGEDI) a assuré les industriels de la volonté de l’Etat de les accompagner dans le processus de leur installation.

« En terme d’accès aux terrains industriels, le défi est énorme. Lors de cet atelier, les opérateurs ont pu relever les difficultés auxquelles ils font face, notamment les PME. Il faut qu’elles gardent espoir parce que les projets que nous mettons en œuvre et les outils que nous allons développer, vont faciliter énormément de choses en ce qui concerne l’environnement de travail, la mise en place de systèmes visant la dématérialisation de nos procédures et l’accompagnement des unités industrielles », a expliqué Dja Roland, Coordonnateur de projet à la SOGEDI.

De son côté, Charles Krakoff a fait savoir que grâce à son expérience internationale de plus de 30 ans, il entend « identifier les meilleures pratiques mondiales et les adapter au contexte ivoirien ». Le PCCET, faut-il le rappeler, est financé par la Banque mondiale et mis en exécution par une Unité de Coordination rattachée au Cabinet du Premier ministre.

Avec Sercom PCCET


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus