Côte d'Ivoire-Guillaume Soro : "GPS demeure la force de l'espérance"

Côte d'Ivoire-Guillaume Soro :
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 septembre 2022 à 18:20 | mis à jour le 11 novembre 2022 à 16:22

Guillaume Soro, ancien président de la République de Côte d’Ivoire, est candidat à la présidence de GPS (Générations et peuples solidaires). L’ex-chef rebelle a pour ambition de faire de ce mouvement politique la force de l’espérance et de l’espoir.

Côte d’Ivoire-Guillaume Soro : "Nous sommes cohérents..."

Candidat à la présidence de Générations et peuples solidaires, Guillaume Soro Kigbafori est actuellement en pleine campagne. L'ancien leader de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire) a salué l’ambiance qui prévaut autour de la campagne électorale.

Selon Guillaume Soro, malgré la répression, GPS demeure la force de l’espérance et de l’espoir !". " À GPS nous sommes cohérents et attachés à nos valeurs. C’est la rectitude, pas la compromission, ni la soumission", a soutenu le patron des soroistes dans un tweet.

Pourtant, l’année dernière, les autorités ivoiriennes ont annoncé la dissolution de GPS. Mais cela n’empêche pas les soroistes, Guillaume Soro à leur tête, de continuer à mener leurs activités. D’ailleurs, les avocats de l’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne ont dénoncé la décision du gouvernement.

"Il convient de rappeler que ni le réquisitoire introductif, ni supplétif du procureur de la république, ni l’ordonnance de transmission de pièces du doyen des juges d’instruction à la chambre d’instruction de la Cour d’Appel d’Abidjan, ni l’arrêt de renvoi et de mise en accusation devant le tribunal criminel susdit, n’ont mis en cause le mouvement GPS en qualité de coaccusé et ce, eu égard à l’article 95 de la loi N°2019-574 du 26 juin 2019 portant code pénal", ont-ils signifié dans un communiqué.


Pour la défense du mentor de Soul To Soul, la décision de dissolution de GPS "ne repose sur aucune base légale". Guillaume Soro entend bien mener la bataille pour la conquête du pouvoir d’État avec comme instrument politique le GPS. Il sera élu sans surprise à la tête de ce mouvement.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus