Mamans & Célèbres - La star révèle: "Mon bébé n’avait pas de nez"

Hillary (Mamans & Célèbres)
Par Eugène SAHI
Publié le 20 octobre 2021 à 01:30 | mis à jour le 20 octobre 2021 à 01:30

La grossesse du petit Milo né en 2020, était “un enfer” pour Hillary Vanderosieren (Mamans & Célèbres) et Giovanni Bonamy qui seront bientôt les heureux parents d'un deuxième enfant. Cooptée en ce moment par l’émission de TFX, l’actrice est revenue sur sa première grossesse qui est loin d’avoir été un long fleuve tranquille…

Hillary (Mamans & Célèbres): “Des choses difficiles à entendre en tant que femme enceinte”

Les faits débutent le 23 novembre 2019. Hillary et son chéri Giovanni Bonamy annonçaient pour la première fois qu’ils allaient devenir parents, alors que les deux tourtereaux vivent en couple depuis plus d’un an.

La famille formée par le mannequin parisien et l'ancienne Ch'tis emblématique, était loin d’imaginer qu’une terrible nouvelle viendrait contrarier leur quiétude et ce bonheur annoncé.

Désormais à Dubaï, les deux amoureux qui seront de retour dans la prochaine saison de Mamans & célèbres, reçoivent une frayeur des suites des diagnostics peu rassurants des médecins dubaïotes concernant l'état de santé du futur bébé.

« En fait, à Dubaï, pour ma première échographie, ils ont identifié que mon bébé n’avait pas de nez, qu'il n'était pas formé. J'ai dû passer plein d'examens sanguins, les résultats ont été envoyés en Angleterre, aux États-Unis... Moi je regardais en même temps sur Internet, je voyais qu'un bébé sans nez ça pouvait dire qu'il serait trisomique, des choses comme ça. Du coup, les trois premiers mois, on n'a vraiment pas profité de ma grossesse », confie-t-elle à un journaliste de Purepeople.

Elle renchérit: « Au contraire, on était anxieux de savoir s'il était en bonne santé, c'était vraiment compliqué. Ça a mis un mois pour avoir les résultats, c'était un enfer. Quand on les a eus, qu'on a vu que tout allait bien, on était hyper soulagés. Mais franchement, j'en ai voulu aux spécialistes de Dubaï parce que pendant 1 mois, ils m'ont fait poireauter, ils m'ont dit des choses vraiment difficiles à entendre en tant que femme enceinte ».

D'autres problèmes moins significatifs

Même si elle avoue avoir une certaine rancœur envers les spécialistes de Dubaï, la jeune femme se confronte à d'autres problèmes liés à sa grossesse. Si la prise de poids n'en est pas un pour elle : "Je fais hyper attention et là je suis trop contente parce que je n'ai pris que 10 kg et j'accouche dans un mois !".

Celui de son corps en est un plus important : "Au niveau du corps, j'ai eu des vergetures dès que j'ai accouché de Milo. Les grossesses, ce n'est pas que ça détruit le corps mais, c'est un choc pour une femme. C'est difficile de retrouver son corps d'avant grossesse, derrière il y a quand même du travail à fournir".


Afficher les commentaires
Articles les plus lus