France: Booba répond à Médiapart dans le dossier Magali Berdah

Booba contre-attaque

Booba
Par Henri
Publié le 25 septembre 2022 à 01:11 | mis à jour le 25 octobre 2022 à 20:12

Booba est sans conteste le rappeur français qui cristallise le plus d’attention en ce moment sur la toile. Entre ses clashs avec ses pairs à l’instar de Rohff et son combat contre les influenceurs qu’ils accusent d’arnaquer les internautes, le B20 fait le chou gras des médias. Justement s’agissant du bras qu'il mène avecMagali Berdah, le célèbre journal Médiapart y a consacré récemment un dossier titré « Harcèlement en ligne : Booba et ses ultras » dans lequel, le média n’a pas épargné le Duc de Boulogne. La réaction du rappeur suite à l’article de Médiapart est implacable.

Médiapart confond Booba dans son affaire contre Magali Berdah

Il ne se passe pas un seul jour où il n’y a pas de nouvelles concernant Booba. Elie Yaffa de son vrai nom mène un combat acharné contre les influenceurs à l’instar de Magali Berdah. Le rappeur de 45 ans accuse justement la dirigeante de Shauna Events de faire la promotion des produits périmés en ligne et à même porter plainte contre cette dernière. A ce titre, une information judiciaire a été ouverte contre Magali Berdah le 6 septembre dernier. Mais elle ne compte pas pour autant abdiquer. En guise de contre-attaque, la star de téléréalité accuse Booba de cyber harcèlement. Justement c’est à ce sujet que Médiapart a consacré un article de fond pour élucider cette affaire. Et pour le moins qu’on puisse dire, le média français n’a pas été tendre envers le rappeur qui réside depuis quelques années à Miami..

Concrètement dans l’article en question, Médiapart a semblé prendre partie pour Magali Berdah. Il dénonce les méthodes du Duc de Boulogne envers Magali Berdah. Il accuse le père de Luna et d'Omar d'avoir instauré un harcèlement contre Magali Berdah grâce à la force de ses millions de followers.

Plus loin, Médiapart a donné la parole à certains journalistes rap qui ont fustigé également le natif de Boulogne Billancourt. « C’est très bien d’alerter sur les arnaques des influenceurs. Mais son but n’est pas d’être un lanceur d’alerte, c’est d’attirer l’attention parce qu’il ne fait plus assez parler de lui avec sa musique. Et puis surtout, ça l’amuse.», estime la journaliste rap Léa dans l’article.

Booba dézingue Médiapart

Pour riposter, le franco sénégalais a choisi de se rendre à nouveau sur son compte Twitter.« Il ne fait plus assez parler de lui avec sa musique. C’est pas comme si je venais de faire un Stade de France plein à craquer. Annh la mauvaise foi « a-t-il tweeté. En clair pour Booba, Médiapart a trop fait vite d’oublier qu’il a rempli le Stade de France le 3 septembre dernier à l’occasion de son méga concert. En effet, le Duc de Boulogne est devenu le premier rappeur français à remplir les 85000 places du Stade de France et il peut s'enorgueillir.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus